Les différentes sources de pollution de l’eau et leur effet sur la santé

On entend souvent que l’eau est source de vie ! Mais on ne se rend vraiment compte de l’ampleur de cette affirmation que lorsqu’on voit les effets néfastes des eaux polluées sur la santé !

Les conséquences de la pollution de l’eau sur la santé

On dit que l’eau c’est la vie, mais qu’adviendrait-il si l’eau venait à être polluée ? Dans plus de la majorité des cas, les activités humaines constituent la principale source de pollution des eaux. Et cette pollution peut avoir des conséquences très néfastes sur la santé. Cet article vous décrira les principales causes de la pollution de l’eau ainsi que l’ampleur de leurs conséquences sur la santé !

Les différentes sources de pollution de l’eau

Scientifiquement parlant, l’eau est un solvant qui absorbe rapidement les molécules, dont ceux néfastes à l’organisme. La pollution de l’eau peut s’expliquer de différentes manières :

  • Les déchets organiques et minéraux : ils sont les premiers responsables de la présence de souillures dans l’eau. Ils sont le plus souvent transportés par les eaux de pluie. En effet, le ruissellement entraîne sur son passage plusieurs molécules venant des rochers et des sols ;
  • La pollution industrielle : elle se manifeste généralement par le rejet d’eaux usées issues de processus de transformation industrielle dans l’environnement. Ces eaux contenant de nombreuses particules nocives pour la santé des organismes vivants peuvent s’infiltrer dans les sols et par la suite contaminer les eaux souterraines ;
  • Les déchets ménagers : les eaux usées des ménages contenant de l’huile, des détergents, et autres produits d’entretien laissent des traces indélébiles sur l’environnement ;
  • Les déchets issus de l’agriculture : cela passe parfois inaperçu, pourtant, l’utilisation de pesticides et d’insecticides, ainsi que d’engrais peuvent nuire à la qualité de l’eau. Ces différents produits s’infiltrent dans le sol et peuvent souiller la nappe phréatique et ainsi polluer l’eau à la source ;
  • Les catastrophes environnementales : le déversement de produits toxiques dans le milieu naturel nuit bien évidemment à la propreté de l’eau.

Les répercussions de la pollution de l’eau sur la santé

Ce n’est pas un scoop, utiliser des eaux polluées au quotidien peut avoir des conséquences dramatiques sur la santé. C’est conscient de l’importance de l’eau que de plus en plus de consommateurs s’intéressent de près aux caractères des eaux qu’ils utilisent au quotidien.

Le corps humain est fait de plus de 70 % d’eau. Le besoin en eau est un besoin fondamental, non seulement pour la santé, mais surtout pour la survie. Sans eau, il n’y a pas de vie possible.

Suivant le type de polluants, le risque sanitaire lié à l’utilisation d’une eau polluée peut être de nature infectieuse, chimique ou encore physique. Mais les risques encourus peuvent également dépendre de la durée d’exposition à l’eau souillée :

  • Sur le court terme, utiliser ou consommer de l’eau souillée expose à des maladies plus ou moins graves telles que le choléra, la typhoïde, l’hépatite A, la schistosomiase, la bilharziose, la fièvre jaune, la légionellose, le paludisme ou encore les troubles irritatifs ou respiratoires ;
  • Sur le long et le moyen terme, l’exposition et l’utilisation d’eaux contaminées par des produits chimiques peuvent entraîner des troubles de la reproduction (troubles hormonaux, stérilité, malformation…), des cancers (leucémie, cancer colorectal, cancer de la vessie…) et de nombreux autres troubles physiologiques.

Heureusement, en France, l’eau du robinet fait l’objet d’un contrôle de qualité permettant de surveiller régulièrement son impact sur la santé. Les eaux naturelles font également l’objet de contrôle régulier. C’est pour cette raison que les maladies engendrées par l’utilisation d’eau polluée ne se rencontrent que rarement en France.